Catégories
Récents
AccueilLoisirsTout savoir sur le choix d’un moulinet

Tout savoir sur le choix d’un moulinet

20180509 Romain_hotchickens

Tout savoir sur le choix d’un moulinet

Le moulinet représente l’élément le plus technique et élaboré de l’équipement du pêcheur. Des centaines de pièces sont en effet nécessaires pour concevoir un moulinet. Globalement, nous pouvons distinguer deux familles : les moulinets spinning (tambour fixe) et les moulinets casting (tambour tournant). Mais comment déterminer le moulinet spinning correspondant précisément à votre usage de pêcheur aux leurres ?

Plusieurs critères sont à prendre considération avant de se lancer dans l’achat d’un moulinet :

  • A quoi sera-t-il destiné ?
  • Quelle sera ma fréquence de pêche ?
  • Ma pêche se fera-t-elle en eau douce ? En eau salée ? Les deux ?
  • Est-il nécessaire d’avoir un moulinet polyvalent ?
  • Quelle sera la canne associée ?
  • Quel est mon budget ?

Une fois les réponses à ces critères apportées, il est temps de se lancer dans la recherche du produit qui correspondra à vos besoins. En effet, malgré l’offre démentielle du marché des moulinets, la liste des prétendants devrait être relativement écourtée après avoir répondu à toutes ces questions. Aujourd’hui, les sites de vente d’articles de pêche proposent des filtres qui vous permettront de renseigner les champs évoqués ci-dessus et donc d’obtenir les quelques modèles qui correspondront à votre usage.

Quels sont les différents modèles ?

Il est à présent nécessaire de déterminer les critères qui différencieront les modèles. L’un des plus simples et qui représente globalement le principal critère de choix pour nombre de pêcheurs est le design. Ce dernier est en effet source de satisfaction en action de pêche et à la maison. Pour autant, ce critère reste du domaine du subjectif et devrait être secondaire lorsque nous sommes confrontés au besoin d’acheter un nouveau moulinet. Dans la suite de cet article, nous allons tenter de définir et développer les points qui apparaissent primordiaux dans le choix d’un moulinet. Ainsi, nous distinguons :

  • La puissance du frein
  • La régularité du frein
  • Le poids
  • La fluidité
  • Le ratio
  • L’enroulement du fil
  • La durabilité des matériaux

Quel frein pour mon moulinet ?

Commençons par aborder le frein d’un moulinet. Deux paramètres sont à prendre en compte : la force et la régularité. Le premier, la force, est régulièrement exagéré par les fabricants et les passionnés. En effet, même si ce critère apparait important puisqu’il représente la capacité à contrôler un poisson et à encaisser les rushs puissants, il est indispensable de remettre les choses dans leur contexte. Dans le cadre d’une pêche aux leurres en eau douce sur de petits carnassiers tels que black-bass, sandres, perches et truites, les réglages de frein n’excèdent que très rarement deux kilos de force. Si vous traquez le brochet, le frein de votre moulinet sera peut-être amené à être légèrement plus élevé mais dans des conditionsréellementextrêmes. Mais quoi qu’il en soi, vous ne dépasserez jamais les 3 kilos de frein. Vous l’aurez compris, la majorité des moulinets du marché, même de très petites tailles, propose des freins bien supérieurs à trois kilos. Quel est donc l’intérêt d’utiliser un moulinet dont le frein résiste à 9 kilos de traction ? Et bien tout simplement car cela est un gage de solidité et de fiabilité dans le temps.

Concernant la régularité du frein, il est délicat de l’analyser car aucun fabricant ne délivre de chiffres à ce sujet. Aujourd’hui, seul le site www.fishandtest.com propose des comparatifs de moulinets permettant de comparer les régularités de frein grâce à un laboratoire de machines. Globalement, les moulinets fabriqués de nos jours font majoritairement preuve d’une régularité suffisante. Sauf exception, vous ne devriez donc pas être gêné par le manque de linéarité et de constance de votre frein. En revanche, si vous recherchez un frein d’une précision irréprochable, nous vous invitons à prendre connaissance des différents tests du site évoqué plus haut.

Quel doit être le poids de votre moulinet ?

A présent, abordons le poids de votre compagnon de jeu. Loin est l’époque des moulinets extrêmement lourds. Nous jouissons en effet d’une offre de moulinets dont les poids sont particulièrement légers. La question n’est donc pas de choisir entre confort et inconfort mais plutôt entre confort suprême et confort acceptable. Le poids d’un moulinet de pêche repose en grande partie sur un facteur : les matériaux qui composent les plus gros éléments tels que le bâti et le rotor. Sans rentrer dans le détail des différents matériaux, nous vous invitons simplement à comparer les fiches techniques des moulinets convoités afin de déterminer les modèles plus légers en réduisant une nouvelle fois l’entonnoir de sélection. A titre d’exemple, les avancées technologiques permettent de profiter de moulinets en taille 2500 à moins de 220 grammes à des prix acceptables.

La fluidité du moulinet

La fluidité d’un moulinet est un paramètre relativement subjectif : certains préféreront une fluidité extrêmement quand d’autres apprécieront une légère résistance. Attention, les premières heures d’usage d’un moulinet représentent une période de rodage, la fluidité de l’axe sera donc amenée à changer pendant les 10 premières heures d’utilisation avant de se stabiliser.

Le ratio est représenté par le nombre de tours qu’effectue le rotor du moulinet autour de la bobine lorsque le pêcheur réalise un tour complet avec la manivelle. L’indicateur qui nous intéresse est le nombre de centimètres ramenés par tour de manivelle (cm/TMV). Ce paramètre dépendra de votre usage de destination : pêche en eaux rapides, pêche en eaux calmes, pêche au spinnerbait, pêche au leurre au leurre souple…

Enroulement et durabilité du moulinet

L’enroulement du fil est un critère particulièrement important car il est l’un des points clés des performances de nos lancers. Une bobine remplie à la perfection avec des spires jointives permettra d’effectuer des lancers à longue distance sans perruque. Pour ce critère, il est judicieux de se référer à un ami qui possède le produit convoité ou à un test complet sur un site ou un magasine (à condition que ce dernier soit objectif et neutre).

Enfin, la durabilité des matériaux est un paramètre important si l’on souhaite conserver notre moulinet de longues années. Une nouvelle fois, le plus simple et efficace est d’échanger avec des pêcheurs qui possèdent le moulinet ou de lire un test impartial du produit.

Nous venons d’évoquer les différents paramètres et critères qui vous permettront de définir le moulinet qui correspond à votre usage. Il nous semble important d’évoquer un dernier point pour conclure correctement cet article : celui de l’entretien de votre compagnon de jeu. Quel que soit votre budget, n’oubliez-pas qu’un entretien régulier et rigoureux est indispensable à la conservation des performances de votre moulinet dans le temps…

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.