Catégories
Récents
AccueilSport et pêle-mêleLe Stand-up-Paddle pour garder la forme

Le Stand-up-Paddle pour garder la forme

yoga-paddle

Le Stand-up-Paddle pour garder la forme

Nouveau venu dans la famille des sports de glisse nautique, le Stand-up-Paddle fait fureur parmi les sportifs mais aussi les amateurs de fitness et les blogueuses mode. En effet, il présente de nombreux avantages et se révèle beaucoup plus agréable que de longues séances de cross-fit ou de vélo d’appartement. Voici donc quelques raisons qui devraient vous donner envie de vous mettre au stand up paddle : bonne lecture!

Le SUP permet de faire travailler presque tout le corps

En effet, pour pagayer debout, tout les muscles du haut du corps doivent s’activer : biceps, triceps mais aussi pectoraux sont sollicités. Le mouvement de la pagaie est régulier, ce qui permet également aux SUPeurs d’améliorer leurs capacités cardiaques et de travailler leur respiration et leur endurance. Le contact de la pagaie avec l’eau ne provoque pas de traumatismes musculaires comme c’est le cas en course à pieds : les risques de tassement de la colonne vertébrale sont donc réduits.

Par ailleurs, la nécessité de se maintenir en équilibre fait également appel à la ceinture abdominale mais aussi au bas du corps (cuisse, mollets et fessiers). La proprioception, capacité d’un être humain à maîtriser son propre corps, intervient de façon clé lors de cette activité et contribue à brûler les calories.

Le SUP se pratique en toute circonstance

L’autre avantage du SUP, c’est sa versatilité. En effet, le paddle peut se pratiquer sur tout type de plan d’eau. Pour les amateur(trice) de fitness, les plans d’eau plats comme les étangs ou les lacs sont les plus appropriés. Les étirements et autres efforts prennent une dimension tout autre lorsque le corps doit se maintenir en équilibre sur la surface de la planche. Cela renforce, comme indiqué précédemment, la proprioception et accroît le nombre de calories consommées.

Mais le SUP se pratique aussi en eau vive, à la manière du rafting pour les plus téméraires (en se limitant à des cours d’eau n’étant pas trop agité) ou sur les vagues. Il est à noter que la pratique du paddle pour surfer précède de façon historique celle du surf lui-même : et oui, les anciens rois polynésiens pratiquaient le paddle avant l’invention du surf!

Il est à noter qu’à l’origine, le SUP se pratiquait sur une planche rigide. Les planches gonflables, plus pratiques mais plus dispendieuses sont arrivées plus tard. Pour voir quelques exemples, nous vous conseillons d’aller jeter un coup d’œil sur la section SUP de thecornershop.fr car elle est particulièrement bien fournie.
Le SUP permets de profiter de la nature environnante

S’il peut-être agréable de pratiquer le fitness dans un espace bien cosy et chaud l’hiver, cela peut devenir lassant en été, où l’on préfère souvent sortir. Le paddle permet une pratique en plein air, dans un cadre naturel qui donne l’occasion, en plus du sport effectué, de se ressourcer en prenant un grand bol d’air frais. De plus, sur l’eau, les chutes sont complètement indolores!

Pour ceux que le fitness laisse sceptique, le paddle permet également de partir en randonnée nautique et d’explorer des endroits cachés le long d’une côte ou sur un lac.

Bref, on comprend facilement l’engouement pour ce sport. Remis au goût du jour il y a peu, il permet d’accéder à divers types de pratiques tout en profitant d’une sortie en plein air ou en pleine mer. C’est l’idéal pour rester en forme!

Commentaires