Catégories
Récents
AccueilSport et pêle-mêleLe skateboard : une discipline qui n’est pas réservée aux mecs !

Le skateboard : une discipline qui n’est pas réservée aux mecs !

skateboard

Le skateboard : une discipline qui n’est pas réservée aux mecs !

Le skateboard est une discipline sportive qui véhicule de nombreuses idées reçues. Souvent considéré à tort par le grand public comme un sport extrême exclusivement réservé aux hommes, les skateurs avisés savent pourtant que les femmes ont toujours tenu une place importante dans l’univers du skate.

Des filles aux origines du skateboard

Les origines de cette discipline remontent aux années 50, lorsque furent élaborés en Californie les premiers « roll-surf » qui permettaient aux riders de surfer sur l’asphalte. D’abord confidentielle, cette pratique se diffusa rapidement à travers le monde, faisant toujours plus de nouveaux adeptes. Devenu très populaire auprès des jeunes dans les années 60, le skateboard acquit progressivement une grande notoriété. Les premières compétitions officielles virent alors le jour, dans lesquelles la gent féminine était déjà représentée. Les pionnières de cette discipline, devenues professionnelles et désormais considérées comme de véritables légendes, se nommaient Patti McGee (championne de skate féminin en 1965), Laura Thornhill, Vicki Vickers, Robin Alaway, Peggi Oky, Ellen O’Neal, Kim Cespedes, Ellen Berryman ou encore Robin Logan.

Des talents reconnus dans le monde du skate

Dans les années 90, le skateboard est devenu une véritable culture populaire, avec ses codes, son esthétique et ses principes. Si la communauté des skateurs était alors majoritairement représentée par les hommes, les skateuses continuaient de s’affirmer et de démontrer leur talent. Et certaines n’avaient vraiment rien à envier aux hommes !
La skateuse professionnelle Cara-Beth Burnside remporta plus de 16 titres dans des compétitions mondiales prestigieuses (dont les célèbres X-Games) et elle fut la première femme à obtenir un modèle signature de skateshoe, privilège réservé jusqu’alors aux professionnels masculins.
La skateuse Elissa Steamer est devenue très célèbre pour avoir été le tout premier (et unique) personnage féminin jouable dans le jeu vidéo Tony Hawk’s Pro Skater, véritable bestseller vidéo-ludique au début des années 2000. Une vraie reconnaissance pour cette skateuse émérite, aussi à l’aise en street que sur rampe, qui rafla la première place dans 13 compétitions mondiales majeures entre 1998 et 2005.
Et d’autres skateuses ne sont pas en reste, comme Lyn-Z Adams Hawkins qui fut la première femme à réaliser un périlleux McTwist 540 lors d’une compétition de skate. Elle fut aussi la première skateuse de Vert à rider sur la Méga-Rampe DC, et la seconde plus jeune skateuse à gagner la médaille d’or des X-Games (parmi les huit médailles qu’elle remporta dans sa carrière).
On peut citer également Vanessa Torres, première femme qui gagna la médaille d’or aux X-Games. Elle remporta d’ailleurs la toute première compétition féminine de street organisée aux X-Games en 2003.

Skateuses, la relève est assurée !

Lorsqu’on pense aux skateuses, on a tendance à imaginer un « garçon manqué » négligé, vêtu d’un tee-shirt ample et d’un pantalon baggy. À l’encontre des idées reçues, les skateuses d’aujourd’hui assument pleinement leur féminité. La nouvelle génération de skateuses est aussi talentueuse que glamour, à l’image du Longboard Girls Crew, une communauté internationale de skateuses formée en 2010 dans le but de promouvoir la pratique féminine du longboard.
Tous les skateurs connaissent la belle Jen O’brien (ex-épouse de la légende du skate Bob Burnquist), première femme à avoir participé aux X-Games. Elle est également cofondatrice de l’Action Sports Environmental Coalition, organisation à but non lucratif destinée à promouvoir la prise de conscience écologique dans la communauté des skateurs.
Comment ne pas penser également à Letícia Bufoni ? Considérée comme la « muse sexy » du skate Brésilien, cette skateuse professionnelle de 22 ans a été classée numéro 1 des femmes en street par la World Cup Skate, de 2010 à 2013, et reste à ce jour la seule athlète féminine à avoir remporté trois médailles d’or aux X-Games dans la même année ! En 2015, elle remporte la première place dans la Street League Skateboarding, la plus importante compétition mondiale de skate.
Anne-Sophie Julien n’est pas en reste non plus : skateuse (et mannequin !) de 29 ans, originaire de Montréal. Elle fait partie des « Skirtboarders », un groupe de skateuses Canadiennes ayant participé aux plus prestigieuses compétitions féminines mondiales. En 2005, elle se classe en dixième position du classement mondial de la World Cup Skate féminine.
Et que dire de Tina Keene, cette séduisante street-skateuse originaire des Philippines, dont les récentes vidéos publiées sur la toile n’ont pas laissé le public masculin indifférent !
Vous l’aurez compris : non, le skateboard n’est pas une discipline réservée aux mecs ! Mesdames, n’attendez plus pour vous lancer ! N’hésitez plus à affirmer votre talent et votre féminité. La communauté des skateurs est très ouverte d’esprit, la tolérance et la diversité sont des valeurs fondamentales. Vous prendrez facilement vos marques dans cet univers, et suivrez peut-être les traces des illustres skateuses évoquées dans cet article !

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.