Catégories
Récents
AccueilsportAvec la rentrée, quelles activités physiques pour nos enfants ?

Avec la rentrée, quelles activités physiques pour nos enfants ?

activites-sportives-pour-les-enfants

Avec la rentrée, quelles activités physiques pour nos enfants ?

Tout d’abord, pour le guide, seules les activités seront évoquées, la question de l’emploi du temps ou de la situation du budget est exclue. Le sport et les activités culturelles ont un rôle d’équilibre entre le cérébral et le physique pour permettent à nos enfants de sortir de la routine scolaire. Donc il est très important pour eux d’en pratiquer hors environnement scolaire.

Les activités pour un enfant avant 6 ans

Avant 6 ans, les activités culturelles ne sont pas trop légions mais dans les grandes agglomérations, il est possible que l’éveil musical ou le cirque soit accessible. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du conservatoire, ou de la médiathèque de votre ville.

Le sport, disons plutôt les activités sportives, ont pour but de faire dépenser de l’énergie et à apprendre à se canaliser. Cela sera toujours réalisé dans un cadre ludique. Et cela contribue également à la socialisation de votre enfant. Les activités se résument plus à du multi-sport (parcours de motricité, jeux simple avec des ballons), à du baby-sport. Sinon dans un autre registre, vous avez la possibilité de partager et d’accompagner votre enfant avec la piscine et les « bébé-nageurs ». Cette activité est idéale pour profiter d’un moment ludique. A cet âge, une chose à ne pas négliger est l’initiation à votre bout de chou à l’art de tomber sans se faire mal. Des activités d’art martiaux comme le judo, le karaté, etc… sont disponibles.

Les activités pour un enfant après 6 ans jusqu’à 12 ans

L’âge avançant, votre enfant est plus mature aussi bien pour le côté physique que pour le coté intellectuel. Cela permet à votre enfant d’avoir une meilleure coordination, une meilleure compréhension, une plus grande force, et une volonté plus importante pour découvrir des disciplines plus spécialisés comme la gymnastique, la danse, etc…

Mais le choix d’un sport doit se faire avant tout en fonction de l’envie de votre enfant en tenant en compte de son caractère. Les enfants plutôt introvertis seront davantage épanoui dans un sport « collectifs » comme le foot, le hand ou le basket. Les arts martiaux sont également conseillés.

Les enfants plus « tonique » (ayant un coté turbulent), l’orientation doit s’effectuer dans le but de libérer leur « énergie » comme avec les sports dits de combat ou la course à pied. Pour les indépendants, n’hésitez pas à l’inscrire dans des sports dit individuels comme le tennis, ou l’athlétisme.

A l’âge de 10 ans, les premières compétitions peuvent être abordés mais de façon mesurée. Une victoire ou une défaite, le but est d’apprécier le gout de l’effort et y prendre du plaisir dans un autre cadre que celui de l’entrainement.

A partir de 12 ans, les activités peuvent être plus soutenue

Pour information à cet âge, aucune interdiction n’est établie sauf contre-indication médicale bien évidemment. Les enfants sont encadrés par des diplômés d’état, ces activités sont pratiquées dans des conditions de sécurité et dans le respect de l’âge de l’enfant.

Enfin vers le début de l’adolescence, la pratique sportive risque de devenir plus intense. Alors méfiez-vous du surmenage physique.

La chose la plus importante : Le plaisir

Et n’oubliez pas les avantages et surtout bienfaits sur la santé de votre enfant (comme pour les adultes) et surtout le fait de lutter contre l’obésité éventuelle.  Mais Il faut retenir avant toute chose quelle que soit l’activité que vous (ou votre enfant) avez choisi, que le plus important reste le plaisir !

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.