Catégories
Récents
AccueilpratiquePerte de poids : 9 astuces pour vous aider à augmenter votre métabolisme de base

Perte de poids : 9 astuces pour vous aider à augmenter votre métabolisme de base

perte de poids

Perte de poids : 9 astuces pour vous aider à augmenter votre métabolisme de base

Le métabolisme est un ensemble de processus chimiques qui se déroulent dans notre corps. Il peut être décrit comme étant la vitesse à laquelle l’organisme brûle des calories chaque jour. Chaque personne possède son propre taux métabolique. C’est la raison pour laquelle certains peuvent manger beaucoup et rester minces, tandis que d’autres ont besoin de manger moins si elles veulent garder la ligne.

Heureusement, il est habituellement possible de mettre en pratique certaines astuces pour améliorer votre métabolisme de base et augmenter le nombre de calories brulées, même en étant au repos. De cette manière vous pourrez éliminer une dizaine de kilos ou un peu moins rapidement. Aussi, quel que soit votre âge, que vous soyez une femme ou un homme, voici 9 astuces qui devraient vous être utiles.

1 –  Pratiquer régulièrement une activité sportive

Il est possible de mincir de différentes façons, par exemple en suivant un régime pour perdre jusqu’à 10 kilos assez rapidement, en faisant du sport, ou en alliant diète et activité sportive. Mais si vous voulez augmenter votre métabolisme de base et bruler des calories efficaces, il est très recommandé de faire du sport de façon régulière. Avec au minimum 2 séances par semaine.

Vous pouvez notamment faire du HIIT ou entrainement fractionné de haute intensité, faire 30 minutes de cardio training à une intensité assez élevée, ou faire des exercices de musculation. En effet, plus de masse musculaire signifie que votre corps mobilisera plus d’énergie pour ses besoins quotidiens.

Sans compter que le renforcement musculaire passe par la destruction de tissu musculaire. Ce qui coûte des calories, pour que votre corps récupère et reconstruise de nouveaux tissus dans les heures suivant votre entrainement. En addition, faire de la musculation conduit à une augmentation du taux d’hormones anaboliques dans l’organisme. Ces hormones stimulent à la fois la combustion des graisses et la récupération musculaire.

2 – Rester actif au quotidien

En complément à vos séances d’entrainement, il est également conseillé de rester actif au quotidien. À titre d’illustration, si vous pouvez vous rendre à vélo ou à pied à votre bureau, n’hésitez pas. Vous pouvez aussi descendre du bus ou parquez votre voiture plus loin, avant de faire le reste du chemin à pieds. Évitez par ailleurs de prendre l’ascenseur et prenez les escaliers. Et lors de la pause déjeuner, prenez 15 minutes pour faire une petite marche ou quelques étirements. À la fin de la journée, ces petites activités vous permettront de bruler un petit surplus de calories et de maintenir votre métabolisme basal.

3 – Manger des aliments complets, sains et variés

Une autre astuce pour augmenter votre métabolisme consiste à ajuster vos habitudes alimentaires. Cela veut dire que vous devez bannir les aliments transformés et manger des aliments sains, complets et variés. À l’instar des légumes, des fruits, des viandes maigres et des fruits de mer.

Ces derniers vous apporteront un assortiment de vitamines, minéraux et nutriments essentiels qui serviront de stimulants à votre métabolisme de base. Ils vous apporteront aussi l’énergie dont vous aurez besoin pour vos tâches journalières. Sans les conservateurs alimentaires et autres additifs dans votre nourriture, votre corps accumulera moins de toxines et votre taux métabolique ne pourra qu’en bénéficier.

4 – Assurer un bon apport en acides gras polyinsaturés oméga 3

Vous vous demandez en quoi consommer des aliments riches en oméga 3 (saumon, thon, sardines, graines de chia, etc.) va booster votre métabolisme ? Alors que ce sont des lipides et que vous souhaitez perdre près de 10 kilos ? En fait, c’est parce que ce type d’acide gras essentiel contribue à l’équilibre de la glycémie dans le sang et réduit les inflammations. Ce bon gras aide ainsi à réguler le métabolisme.

Les omégas 3 auraient aussi des effets positifs vis-à-vis de la sécrétion de la leptine. Il s’agit d’une hormone digestive liée à la sensation de satiété, de même qu’à la régulation des réserves de graisse de l’organisme. Des études ont par ailleurs mis en lumière qu’une supplémentation en oméga 3 peut avoir des effets bénéfiques en matière de perte de poids, si elle est intégrée à un programme associant activités physiques et une diète adéquate.

5 – Avoir une alimentation riche en protéine

Lorsque le corps digère des protéines, il prend davantage de temps que pour les glucides ou les lipides. Ainsi, vous vous sentez rassasié plus rapidement et plus longtemps. En outre, cela peut augmenter le métabolisme basal, car la digestion accroit la thermogenèse alimentaire.

Durant cette production de chaleur de l’organisme, ce dernier utilise près de 10 % des calories à sa disposition pour la digestion. Et comme l’assimilation des protéines est plus longue, le corps dépensera plus d’énergie dans le but d’absorber les nutriments d’une diète à forte teneur en protéines.

En sus, une alimentation riche en protéine permet de préserver la masse musculaire et d’en gagner si on fait des activités de renforcement musculaire. Les protéines contribuent également à stabiliser la sécrétion d’insuline dans le sang, ce qui aide aussi à avoir un métabolisme plus élevé. Parmi les bonnes sources de protéines animales et végétales, on peut citer le poulet, le poisson, le tofu, les haricots, les noix, les œufs et les produits laitiers pauvres en matières grasses.

6 – Ajouter des épices à vos repas

Les épices sont des aliments reconnus pour avoir la propriété de booster le taux métabolique. Par ailleurs, elles sont riches en micronutriments bénéfiques pour la santé (antioxydants, fer, magnésium, calcium, etc.) et apportent arômes ainsi que plus de saveurs à vos différents plats. Des études ont en sus mis en avant le fait que les épices ont un pouvoir suppresseur d’appétit. Donc, n’hésitez pas à agrémenter vos recettes avec du gingembre, du poivre de Cayenne, du safran, de la cannelle, de la coriandre, etc.

7 – Boire du thé vert

Le thé vert est une boisson réputée pour ses effets bénéfiques pour la santé. Lesquels sont généralement dus à sa richesse en antioxydants. Des recherches scientifiques ont plus mis en lumière qu’un de ses composés actifs, les catéchines, auraient une influence sur l’augmentation du métabolisme.

Ces catéchines optimiseraient la thermogenèse de même que l’oxydation des graisses. Comme le thé vert est une boisson ne contenant quasiment pas de calories, si vous ne rajoutez pas de sucre, elle s’inscrit parfaitement un régime pour mincir.

8 – Éviter de sauter votre petit-déjeuner

Le petit-déjeuner qui est le premier repas que l’on prend, établit notre taux métabolique du jour et joue un rôle important dans son maintien pour le reste de la journée. Donc, si on le saute ou si on le prend trop tard, cela va dérégler notre métabolisme et on ratera plusieurs heures où notre métabolisme aurait dû bruler des calories. Aussi, il est conseillé de toujours prendre un bon petit-déjeuner qui fournira le carburant pour que votre corps fonctionne bien.

Vous pouvez par exemple, prendre un bol de flocon d’avoine avec du lait, un œuf sur le plat avec des tranches de bacon sans gras et deux tranches de pain complet, ainsi qu’un verre de jus de fruits sans sucre ajouté. Ces aliments vous apportera les nutriments qui réveilleront votre métabolisme et vous apporteront de l’énergie pour tenir jusqu’au repas de midi. Sinon, voici une vidéo vous présentant 6 super aliments à manger au lors du premier repas de la journée : https://youtu.be/6OXSIJZOEgg.

9 – Éviter de suivre un régime alimentaire très strict

Le problème quand on opte pour un régime privatif est qu’il nous demande de nous priver de nourriture. Or, le fait de ne pas manger suffisamment peut rapidement entrainer un ralentissement du métabolisme de base, et il met l’organisme dans de bonnes dispositions pour stocker des graisses.

Car même si cette sorte de régime amaigrissant vous aide à perdre du poids au début, cela se fait aux dépens des besoins en nutriment de votre corps. Ce qui est peu sain et aura des conséquences néfastes. À titre d’exemple, vous risquez de perdre de la masse musculaire, ce qui ralentira votre métabolisme. Du coup, votre corps brulera moins de calories et vous vous exposer aux effets yo-yo. Et au terme de votre diète, vous risquez de récupérer les kilos perdus très rapidement, voire d’en gagner davantage.

 

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.