Catégories
Récents
AccueilActus des sportifsComment choisir ses chaussures de randonnée/montagne

Comment choisir ses chaussures de randonnée/montagne

hotchickens.fr - randonee-montagne46

Comment choisir ses chaussures de randonnée/montagne

Lorsqu’elles sont inadaptées au terrain, mal ajustées, ou en déphasage avec la morphologie de leur propriétaire, les chaussures de randonnées peuvent transformer une agréable journée de marche en un véritable calvaire. C’est d’ailleurs pourquoi il est important d’accorder une attention particulière au choix des chaussures de montagne, que ce soit pour une petite randonnée sur des sentiers escarpés ou une paisible balade en plaine. Fort heureusement, il existe des critères bien définis qui aident à faire un bon choix en matière des chaussures de trek !

Ce qu’il faut déjà savoir généralement

Dans la plupart des cas, le choix des chaussures de randonnées idéales tient compte du type de terrain sur lequel se déroule la marche, mais aussi de la forme physique et des habitudes du randonneur. Plusieurs risques sont possibles en cas de mauvais choix de chaussures de trekking, et vont de la simple chute (faute d’un appui ferme au sol) à la fracture d’un os des orteils, en passant par une ampoule au pied ou encore une entorse à la cheville.

C’est pour éviter tous ces désagréments qu’il est aussi important de s’équiper convenablement pour avant toute randonnée (découvrir les outils à prévoir sur Autourdublog.fr). Et en ce qui concerne les chaussures de randonnées, trois paramètres prépondérants doivent être pris en compte !

La tige

C’est la partie supérieure des chaussures de trek qui recouvre le haut du pied. Généralement conçue en nubuck, ou en cuir, la tige est souvent dotée d’un insert de matière synthétique qui a pour rôle d’optimiser son étanchéité. Pour un choix durable, il est recommandé de miser sur des chaussures de trekking dont la tige possède des renforts de matière plus résistante au niveau des zones les plus exposées à l’abrasion ; cela assure une meilleure préservation des chaussures de trek.

La tige se décline en plusieurs variantes, à savoir celles montantes qui enserrent la cheville (tiges hautes) et celles qui s’arrêtent sous la malléole (tiges basses). Il existe aussi des chaussures de randonnées à tiges « mid » qui arrivent au niveau de la malléole, proposant un parfait compromis entre les deux variétés précédentes.

La semelle, élément incontournable des chaussures de trek

Généralement en caoutchouc, cette composante des chaussures de trekking peut néanmoins être associée à plusieurs autres éléments solides, qui en augmentent la résistance et la durabilité. La paire de chaussures de montagne idéale doit disposer de semelles accrocheuses, amortissantes, solides, et dotées d’un bon crantage. Ceci permet le bon enchainement des trois phases qui composent la marche, à savoir le premier contact avec le sol, le plein appui et la poussée terminale.

Les chaussures de randonnées idéales doivent avoir des semelles qui assurent un maximum de fluidité entre ces trois phases, et optimisent le déroulé du pied. Des semelles de qualité doivent par ailleurs assurer un certain confort, ainsi qu’une bonne accroche, indispensable en terrains humides.

Le laçage des chaussures de trek

Il est préférable de miser sur des chaussures de trekking à laçage rapide, facile et surtout stable, vu que le maintien du membre et l’assurance du pas en dépendent. De fait, choisir un laçage adapté, cela évite un grand nombre de torsions et de traumatismes.

Le bon modèle de chaussures de randonnées

A l’heure actuelle, aucun fabricant n’a encore pu mettre sur le marché un modèle de chaussures de montagne universelles, qui soient adaptées à toutes les pratiques. Comme expliqué plus haut, ce sont donc des paramètres comme l’usage escompté, les conditions rencontrées sur le terrain, et le profil du marcheur qui doivent définir le choix des chaussures idéales.

hotchickens.fr - randonee

Plus légères et plus souples que les modèles « tiges hautes », les « tiges basses » séduisent un grand nombre de randonneurs. Ces paires sont d’autant plus plébiscitées qu’elles intègrent plusieurs spécificités techniques initialement développées pour les chaussures de randonnées usuelles (imperméabilité, légèreté, protection et confort entre autres).

Par contre, pour une longue marche avec sac-à-dos, sur des voies escarpées et soumises aux aléas climatiques, les « tige haute » constituent un meilleur choix car elles tiennent mieux le pied tout en protégeant correctement la cheville. Elles s’avèrent même plus étanches en cas de traversée de chemins boueux ou de ruisseaux ! Il faudra en outre miser sur la résistance, le confort et une bonne accroche pour les semelles, ainsi que sur un laçage facile et stable.

Quelques conseils pour bien choisir ses chaussures de randonnées

Pour une sélection optimale, il faut d’ores et déjà identifier ses propres besoins et les exposer au vendeur, qui saura mieux que n’importe qui indiquer les paires les plus adaptées. Il faudra de plus procéder à un essayage minutieux, surtout s’il s’agit de chaussures de trekking, sans oublier d’anticiper le gonflement du pied lors de la marche !

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.