Catégories
Récents
AccueilSport et pêle-mêleBaptême parapente : tout ce qu’il faut savoir

Baptême parapente : tout ce qu’il faut savoir

parapente

Baptême parapente : tout ce qu’il faut savoir

Les accros à l’adrénaline sont de plus en plus nombreux à être attirés par le parapente. La France dispose d’ailleurs de plusieurs spots pour la pratique de cette activité. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le baptême parapente.

Baptême parapente : focus sur les différentes formules proposées

Selon les différentes écoles, les prestations de baptême parapente sont nombreuses et variées. Pour les moins aventuriers, il y a le vol découverte. Celui-ci dure entre 10 à 15 minutes, le temps de faire le point sur l’activité et d’échanger avec le moniteur concernant les techniques de pilotage et à propos de la météo. Cette formule convient aux personnes sujettes au mal de transport. Celles-ci n’auront même pas le temps d’être malades. Pour comprendre la façon de gagner de l’altitude via les ascendances engendrées par le soleil et les brises, certaines écoles proposent le vol thermique pendant 30 minutes environ.

Le biplace balade est, quant à lui, une option permettant aux apprentis de gagner de l’altitude grâce aux ascendances thermiques. Ils auront ainsi l’occasion de visiter la vallée dans les airs durant 1 heure. Pour ceux qui souhaitent prendre les commandes du parapente, le biplace pédagogique est un choix de qualité. Le moniteur laisse l’élève parapentiste piloter tout en le guidant. Les amoureux de sensations fortes opteront sans nul doute pour le vol sensation. Ils seront ravis de découvrir une forme de ballet aérien, tout en goûtant aux manœuvres acrobatiques. Enfin, le cross en biplace est une formule qui a pour objectif de réaliser une longue distance allant jusqu’à 100 km. Ce type d’activité est plus rare, car il ne permet qu’un vol par jour, et est donc peu rentable.

Quelle école choisir pour son baptême parapente  ?

Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir découvrir le plaisir de voler en parapente. Si une telle activité est en apparence très accessible, elle requiert tout de même de suivre un cursus sérieux pour pouvoir voler seul en toute sécurité. Bonne nouvelle : pour répondre aux besoins toujours importants des clients, les offres en matière d’école de parapente commencent à abonder notamment sur les meilleurs spots de l’hexagone. Cependant, pour faire son apprentissage dans des conditions optimales, le tout premier critère à considérer est l’affiliation de l’établissement convoité à la fédération du vol libre (FFVL). C’est un paramètre primordial pour se faire une idée précise du sérieux et de la fiabilité de ce dernier.

Il convient ensuite de penser aux différentes formules proposées par l’école. Il faudra donc bien définir ses besoins et le type de vol souhaité. Pour être bien accompagné durant l’apprentissage, il est d’ailleurs crucial de privilégier une structure dont l’équipe est composée de moniteurs chevronnés. C’est, par exemple, le cas du parapente Clermont-Ferrand. Puisqu’une telle prestation n’est pas gratuite, il est aussi nécessaire de se renseigner sur le tarif afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour mieux limiter les dépenses, l’emplacement géographique du spot convoité doit être considéré. Dans la mesure du possible, il faut privilégier une école proche de chez soi.

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.