Catégories
Récents
AccueilActus des sportifsAudition : la surdité est-elle un frein au sport ?

Audition : la surdité est-elle un frein au sport ?

Surdite-sport-600x375

Audition : la surdité est-elle un frein au sport ?

La perte auditive est un vrai handicap chez une personne tant dans sa vie sociale que sa vie professionnelle. La surdité peut-elle devenir un facteur de blocage à la pratique d’une activité sportive ? Cet article apporte plus de précision sur cette question.

La surdité

La surdité est un problème sensoriel d’acceptation sociale et de communication. Elle est associée généralement à la diminution de la parole. La surdité se rapproche également aux quantités et intensités des champs auditifs. Le message sonore capté par la personne est faible, déformé et peu reconnaissable. Le niveau de surdité peut être défini en fonction des degrés de sévérité de la situation. Ces derniers sont déterminés par le Bureau International d’Audiophonologie.

L’échelle d’une perte légère se trouve entre 21 à 40 décibels et la perte profonde se trouve au-delà des 90 décibels. Aujourd’hui, nous comptons plus de 360 millions de personnes souffrant de déficience auditive dans le monde avec 32 millions d’enfants recensés. De plus, la surdité peut être aussi d’origine génétique suite à des complications à la naissance. Face à ce problème auditif, il existe des dispositifs comme les appareils auditifs ou d’aide à l’audition tels que le sous-titrage, l’apprentissage à la langue des signes, le soutien social et éducatif. La personne pourra aussi consulter le guide 2018 des prothèses auditives pour faire face à ce handicap.

La surdité empêche-t-elle la pratique des activités sportives ?

La pratique du sport pour les personnes atteintes de déficients auditifs, que ce soit dans une section dédiée ou une association sportive est un projet important pour leur intégration dans la société. L’histoire de l’association sportive des sourds en France fut très mouvementée, et c’était dans les débuts du 20e siècle à Paris que le premier Club Sportif Omnisport a vu le jour. D’ailleurs, les sportifs sourds participent à toutes les compétitions organisées par la Fédération Française Handisport depuis 2008.

Certaines disciplines pour les personnes sourdes sont sous la direction d’un Directeur technique fédéral. Sur ce, il existe plusieurs disciplines sportives qui peuvent être pratiqué par les personnes atteintes de surdité comme l’athlétisme, les arts martiaux, le badminton, le course d’orientation, le bowling, l’équitation, le cyclisme, le judo, la pétanque, le rugby, le basket-ball, la natation, le tennis de table, le tir sportif, le volley et beaucoup d’autres encore. Cependant, certaines disciplines sont strictement interdites pour éviter d’éventuels accidents comme la plongée ou l’haltérophilie.

Les bienfaits d’une activité physique adaptée pour les personnes sourdes

La pratique d’une APA ou Activité Physique Adaptée pour une personne sourde est une formation avantageuse. Les bienfaits sont constatés sur le plan psychologique, physiologique, physique et social. En pratiquant du sport bien adapté à son comportement physique, la personne sourde améliore son équilibre. Ses aptitudes musculaires et physiques se développent rapidement. Elle améliore également ses conditions physiques et ainsi que son hygiène de vie. Mais le plus grand avantage reste sans doute l’intégration facile dans la vie communautaire.

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.